Cap'English – L’apprentissage ludique de l’anglais  pour les enfants de  3 a 11 ans

L’ANGLAIS ET L’ENFANT

art4_03Avec l’internationalisation des échanges, et la globalisation du monde dans lequel nous vivons, nul n’ignore l’importance de maîtriser la langue anglaise. C’est un atout dans la vie active mais aussi dans la vie de tous les jours. Aussi chaque parent souhaiterait à juste titre que son enfant puisse apprendre au mieux l’anglais en vue de sa réussite future.

 

Les enfants sont naturellement doués pour apprendre l’anglais

De 3 à 11 ans, l’enfant dispose de facultés d’apprentissage stupéfiantes pour peu que l’on sache lui prodiguer un enseignement correspondant à ses facultés. C’est un âge où la curiosité est naturelle, une période où les connaissances s’assimilent à une vitesse incroyable. De plus, tout comme les sportifs qui acquièrent de bons réflexes dès leur plus tendre enfance, les enfants intègrent une somme de réflexes acquis profondément, des connaissances durables dont ils garderont le souvenir toute leur vie.

L’anglais viendra-t-il perturber l’apprentissage de leur langue maternelle ?

Retenez bien ceci : L’idée reçue selon laquelle l’apprentissage d’une seconde langue dès le plus jeune âge nuirait à l’apprentissage de la langue maternelle est fausse ! L’enfant sait parfaitement faire la différence entre les deux langues. Surtout si l’enseignement n’oublie pas de favoriser cette distinction. Tant que les deux langues sont utilisées régulièrement, elles se complètent et n’entrent pas en compétition. Bien au contraire, la pratique d’une seconde langue enseigne également aux enfants à varier leurs modes d’expression. Dès le plus jeune âge, l’enfant apprend ainsi à enrichir ses modes de communication et ses échanges.

Des étudiants français mal préparés à devenir bilingue anglais.

Chacun reconnait l’importance de maîtriser l’anglais dans le monde des affaires et dans celui du voyage. Pourtant le niveau d’anglais des étudiants français reste un des plus bas d’Europe. De fait, il y a une inégalité en France suivant les moyens des académies. Non seulement, il manque des professeurs d’anglais, mais en plus dans le primaire, les professeurs sont souvent peu ou mal formés pour enseigner l’anglais aux enfants. Résultat, les enfants arrivent dans les classes supérieures (souvent bondées) avec des niveaux d’anglais très disparates voir quasi nuls et l’enseignement s’en trouve d’autant plus compliqué.

Cap’English, un enseignement de l’anglais adapté aux enfants

Fort d’une méthodologie innovante, fondée par une approche ludique et une parfaite connaissance des capacités d’apprentissage enfantines, Cap’English procure aux enfants un avantage dont ils profiteront toute leur vie. Parler l’anglais devient pour eux à la fois naturel et agréable. Ils acquièrent ainsi de bons réflexes et des connaissances linguistiques parfaitement adaptées au monde moderne.

Quiz2